L’industrie automobile en Caroline du Sud et le libre-échange

L’industrie automobile en Caroline du Sud et le libre-échange

C « ette région présente la plus forte densité d’ingénieurs par habitant aux États-Unis », explique Scott Baier, professeur d’économie à l’université de Clemson, qui gère également une division de recherche automobile. L’usine BMW dans la ville voisine de Spartanburg illustre la réussite du changement structurel. La Caroline du Sud est désormais le troisième producteur du secteur automobile du pays. Honda et Michelin sont implantés ici, tandis que Mercedes assemble son transporteur Sprinter sur la côte, à Charleston. Pourtant, Baier s’inquiète du sentiment populiste anti-libre-échange qui se propage dans le pays. Celui-ci est particulièrement favorisé par Donald Trump, mais aussi du côté des démocrates, où les attaques de Bernie Sanders contre les accords de libre-échange ont fortement poussé Hillary Clinton vers la gauche. Aujourd’hui, la candidate fulmine également contre l’accord de partenariat transpacifique, dont elle avait fait l’éloge en des termes dithyrambiques lorsqu’elle était secrétaire d’État.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct