Le Ceta nuit aussi au climat

Le Ceta nuit aussi au climat
reporters.

Les négociations sur le Ceta entre les différents gouvernements de ce pays ont accouché de plus qu’un habituel compromis sans saveur à la belge. Sur leur lancée, la Wallonie et la Région bruxelloise vont-elles aussi sauver l’Accord de Paris, accord international sur le climat, qui entre en vigueur dès vendredi prochain ? Car s’il est bien un grand oublié de ces derniers jours de négociations, c’est lui : le climat !

Sous l’impulsion de la Wallonie et de la Région Bruxelles Capitale, notre pays remet en question le système de tribunaux privés (appelés ICS). Plus encore, notre pays ne ratifiera pas le Ceta si cet actuel système de tribunaux privés reste en l’état. La Belgique va d’ailleurs demander à la Cour européenne de Justice d’analyser ces tribunaux ICS qui permettrait à de grandes multinationales d’attaquer des Etats, les découragerait ainsi de toute politique énergétique ambitieuse. Et pour vérifier s’ils ne sont pas contraires aux traités européens.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct