Rattrapée par ses e-mails, Clinton nage en plein cauchemar

Rattrapée par ses e-mails, Clinton nage en plein cauchemar

Panique à bord, au sein de la campagne Clinton. Le FBI a annoncé vendredi à la mi-journée qu’il rouvrait l’enquête sur la messagerie privée de Hillary Clinton, à la lumière de « nouvelles informations ». Sans autre précision, le directeur du « Bureau » James Comey a annoncé disposer de courriels « pertinents » dans le cadre de l’investigation officiellement close le 5 juillet dernier sur de possibles fuites de documents confidentiels lorsque Clinton était secrétaire d’État (2009-2013). Des sources anonymes précisent que ces messages précédemment inconnus ne concernent ni WikiLeaks, qui a promis de divulguer 50.000 e-mails de la campagne Clinton, ni la Fondation Clinton, dans l’œil du cyclone au sujet des donations de dirigeants étrangers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct