Jorge Rossy Stay There

<span>Jorge Rossy</span> Stay There

Jorge Rossy est Barcelonais. Il est d’abord batteur. Il fut du premier groupe de Brad Mehldau pour « The art of the trio ». « Et j’adore la batterie, dit-il, je reste un batteur. Mais là, j’avais envie de jouer du vibraphone. J’avais appris, enfant, les percussions, le piano, la trompette, tout est revenu dans mon jeu de vibraphone, et ça semble fonctionner. »

C’est au vibraphone en effet que Jorge Rossy mène son quartet, avec des pointures comme Mark Turner au sax, Larry Goldstein à la guitare, Doug Weiss à la basse et le légendaire Al Foster à la batterie. Comme il dit, ça fonctionne, et plutôt bien. C’est smooth, mélodique, léger, subtil. Du jazz pour rêver, pour danser, pour méditer. C’est chaud, c’est doux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct