lesoirimmo

Jan Fabre à la conquête de la planète russe

Jan Fabre à la conquête de la planète russe

Il arrive en conquérant. Les cheveux légèrement gominés. Tiré à quatre épingles, dans un costume ligné qui lui donne des airs de businessman flamand, et qu’il porte sous un manteau fourré à la russe.

Comme si rien n’était laissé au hasard. Durant vingt-quatre heures, Jan Fabre va se comporter à Saint-Pétersbourg en ambassadeur de ses racines : anversoises, flamandes, voire belges.

Le musée de l’Ermitage lui consacre, depuis le week-end passé, une exposition exceptionnelle. Trois années de préparation et une quinzaine de visites pétersbourgeoises emmenées par Barbara De Coninck, directrice artistique du projet, auront été nécessaires. Le résultat est spectaculaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct