Élections américaines: président et impopulaire

Élections américaines: président et impopulaire

La campagne électorale américaine qui s’achève restera dans les annales pour deux raisons négatives : elle fut la plus « trash » – au sens littéral d’« ordurière » – de ces cinquante dernières années, et elle opposa deux candidats parmi les moins populaires à avoir brigué la fonction suprême.

Avec des cotes qui peinent à dépasser la barre des 40 % dans les sondages, Donald Trump et Hillary Clinton sont toujours en lice, à quatre jours du scrutin, pour décrocher le titre peu enviable de candidat le plus impopulaire à s’être présenté à une présidentielle. Dans l’histoire moderne, la « palme » est détenue par George McGovern, grâce à son score de 37,4 % des voix obtenu face à Richard Nixon en 1972.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct