René Weiler, une histoire de tradition

René Weiler
: «
Avec de la tradition et une histoire, on ne marque pas de buts et on ne gagne pas de matchs
» © Peter De Voecht/Photo News
René Weiler : « Avec de la tradition et une histoire, on ne marque pas de buts et on ne gagne pas de matchs » © Peter De Voecht/Photo News

L’Histoire ne ment pas. Pas celle qu’on raconte au coin du feu, qui crépite de légendes. Mais la grande Histoire, celle des dates et des faits. En football, comme ailleurs.

Même si, depuis l’instauration des playoffs et avec elle l’habitude prise par les cadors ont pris de préserver leurs forces, plus personne ne prête attention au titre honorifique de champion d’automne, il convient de souligner le mérite d’un Zulte Waregem qui a pris le large (cinq points d’avance). De se méfier aussi que les hommes de Francky Dury ne nous refassent le coup de 2013. Oui mais, voilà, les faits ne leur donnent pas beaucoup de chances. Contrairement à l’idée reçue, il ne vaut mieux pas virer en tête à la chute des feuilles : les trois derniers champions d’automne (le Standard en 2013, Anderlecht en 2014 et Ostende en 2015) avaient, chaque fois, été coiffés sur le poteau respectivement par Anderlecht, Gand et Bruges.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct