Pourquoi une OPA hostile de bpost est exclue

© Pierre-Yves Thienpont.
© Pierre-Yves Thienpont. - ©Pierre-Yves Thienpont

bpost ne cesse de le répéter dans toutes ses communications. Sa proposition de rachat de PostNL est amicale. Pas question de passer en force. La fusion ne se fera – et une offre officielle ne sera déposée – que s’il y a une recommandation du conseil d’administration de PostNL en faveur de celle-ci. Au vu des réactions plutôt froides des Hollandais ce lundi matin et du premier rapprochement avorté en mai dernier, on peut nourrir quelques doutes sur le fait que l’opération se réalisera.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct