Michael Bublé Nobody But Me

<span>Michael Bublé</span> Nobody But Me

Le crooner canadien est un garçon intelligent. Il sait ce qui plaît et s’en accommode aisément. Pour ce septième album, il ne change en rien une formule gagnante consistant à mêler titres originaux de sa plume (et de celle de nombreux complices) et reprise de standards.

Michael cosigne ici quatre chansons sur douze (en version Deluxe), préférant faire confiance aux increvables que sont « The Very Thought Of You » (Ray Noble), « I Wanna Be Around » (Johnny Mercer), « My Baby Just Cares For Me » (immortalisée par Nina Simone), « This Love of Mine » (Sinatra) ou encore « God Only Knows » (Brian Wilson). Il s’essaie bien à la langue italienne (« Sotter celo de Roma ») mais pour le reste, on doit avouer qu’on se laisse agréablement bercer par le grand orchestre swing et cordes luxuriant sans être surpris.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct