L’industrie wallonne pénalisée par la bulle photovoltaïque

L’industrie wallonne pénalisée par la bulle photovoltaïque

Les particuliers ne sont pas seuls menacés par la sortie d’Elia, le gestionnaire de réseau refusant de supporter seul le déficit de financement de la bulle photovoltaïque wallonne (nos éditions du 8 novembre). Les industriels sont également potentiellement concernés, et ne se privent pas d’en exprimer la crainte. C’est le cas, en particulier, des entreprises des secteurs chimique et pharmaceutique qui, fédérées sous l’ombrelle d’essenscia, représentent plus de 70.000 emplois en Wallonie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct