La conquête du Midwest blanc et ouvrier commence par l’Iowa

DR
DR

De la salle de réception du Marriott Hotel de Des Moines, des cris s’élèvent à chaque fois que la Fox, diffusée en direct et en continu sur des écrans géants, dévoile le nom d’un État tombé dans l’escarcelle de Donald Trump. C’est ainsi que tombent, tour à tour, l’Ohio, la Floride et la Caroline du Nord. Des États plus incertains, comme le Michigan ou le Wisconsin voisins, semblent eux aussi basculer dans le camp républicain. Et quand, tard dans la soirée, c’est au tour de l’Iowa d'élire le milliardaire, les larmes se mêlent aux toasts en l’honneur du futur président. C’est d’abord un hurlement de surprise, puis l’incrédulité avant que la joie ne saisisse cette foule qui arbore fièrement la bannière étoilée. Les électeurs républicains de l’Iowa ont, en effet, offert à Trump une victoire encore plus éclatante que celle prévue par les sondages : 52 % des voix, contre 42 % pour Hillary Clinton.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct