L’Arizona dit au revoir au shérif le plus impitoyable à l’égard des immigrés

L’Arizona dit au revoir au shérif le plus impitoyable à l’égard des immigrés

Le shérif Joe Arpaio, qui s’est autoproclamé « shérif le plus dur d’Amérique » a été écarté mardi par les électeurs de Phoenix, dans l’Arizona. Paul Penzone, ancien policier du camp démocrate, sera le nouveau chef d’une force de police marquée par le racisme après le passage du chef Joe Arpaio, qui encourageait la chasse aux immigrés sans papiers. Les agents de police pouvaient interpeller une personne uniquement en raison de la couleur de sa peau afin de lui demander ses papiers.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Monde