Quelques leçons pour Donald Trump au musée de la fin du monde

Le missile Titan II dans son silo, au Musée Titan II à Sahuarita, dans l'Arizona. © Pablo Ximénez de Sandoval
Le missile Titan II dans son silo, au Musée Titan II à Sahuarita, dans l'Arizona. © Pablo Ximénez de Sandoval

La menace nucléaire n’avait plus autant été évoquée pendant une campagne électorale depuis les années 80. On ne peut pas donner les codes nucléaires à Donald Trump, disaient les démocrates. Beaucoup d’Américains n’ont pas grandi avec cette menace. Au milieu du désert de l’Arizona se trouve probablement le musée à la fois le plus simple et le plus frappant de l’ère nucléaire : le musée du Titan II.

Passer la porte de ce lieu, c’est se plonger dans la guerre froide. Il n’y a pas d’exposition à proprement dit. Il s’agit de la base et du silo d’un missile Titan II, le plus grand jamais construit par les États-Unis à l’époque de la menace nucléaire. Le programme a commencé en 1963, et il y a eu 54 silos de ce type. Mais celui-ci est le seul que l’on peut visiter et qui contient toujours le missile.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct