Olivia Ruiz A nos corps-aimants

Olivia Ruiz A nos corps-aimants

« Mon corps mon amour », où elle chante «  Je baise donc je suis  », ouvre un disque qui lui ressemble, sensuel et romantique. « Âme en dentelle » et « Le blanc du plafond » parlent de séparation. « La dame oiselle » rappelle son ex (Mathias Malzieu) pour mieux inviter les Cubaines Ibeyi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct