lesoirimmo

Nucléaire: Electrabel se fait remonter les bretelles

Nucléaire: Electrabel se fait remonter les bretelles

On appelle ça «  se prendre un savon  ». Et plutôt musclé, le savon. Il est signé Jan Bens, le patron de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN). Et il est envoyé à Engie Electrabel, principal opérateur nucléaire du pays.

Ce sont nos confrères de La Libre qui ont levé le lièvre. Le 2 septembre dernier, dans un courrier adressé à Isabelle Kocher (directrice générale d’Engie, la maison-mère d’Electrabel), Jan Bens synthétise son ras-le-bol en trois pages.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct