Michel Claise: «La taxe Caïman est une escroquerie intellectuelle»

Michel Claise: «La taxe Caïman est une escroquerie intellectuelle»

Sorti de l’ULB en 1979,

Michel Claise (60 ans) a d’abord été avocat pendant 20 ans. En 1999, il réussit l’examen de la magistrature. En 2001, il succède au juge d’instruction Jean-Claude Leys à Bruxelles. Surnommé « Monsieur 100 millions » (le montant qu’il permet de restituer chaque année au Trésor belge grâce à ses enquêtes), il a notamment traité les dossiers de fraude liés à la banque suisse USB et à la banque britannique HSBC. Il est aussi romancier. © René Breny

La Belgique lutte-t-elle suffisamment contre la délinquance financière ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct