«De la pitié» pour le meurtrier de Jo Cox

«De la pitié» pour le meurtrier de Jo Cox

« N otre famille ne répondra pas à la haine par la haine  ». Visiblement très ému, le mari de la députée britannique Jo Cox, tuée par un extrémiste de droite en juin dernier, a commenté le verdict de la Cour criminelle de Londres. «  Bien qu’elle soit morte, les idées et les valeurs qu’elle défendait si chèrement vont survivre  », a-t-il ajouté, précisant n’éprouver «  que de la pitié  » pour Thomas Mair, le meurtrier de son épouse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct