Pas simple, en politique, d’être et d’avoir été

L’ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, est déjà éliminé de la course à l’Elysée. © Reuters
L’ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, est déjà éliminé de la course à l’Elysée. © Reuters

A l’instar de celles du sport, les annales de la politique regorgent de « combats de trop » et de « come-back ratés » ». Pas simple, pour qui a goûté à l’ivresse de la gloire ou du pouvoir, d’accepter l’évidence que son heure est passée. L’humiliant échec de l’ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, éliminé de la course à l’Elysée dès le stade des séries de la droite, est à ce titre édifiant.

Mais au fond, a-t-on jamais vu un retour réussi en politique ? On veut parler ici de la résurrection d’un personnage du calibre de Sarkozy, arrivé au sommet de l’Etat et qui a dû le quitter, chassé par l’électeur, pour mieux y revenir quelque temps plus tard… En 2014, l’historien français Christian Delporte a consacré à cette question un essai qui a pour cadre la France et la République comme référence : Come-back ou l’art de revenir en politique (Flammarion).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Chroniques
    • A Alost, les organisateurs du carnaval s’apprêtent à laisser défiler des chars avec des caricatures de juifs orthodoxes, avec papillotes, nez crochu, rats et tas d’or, comme ce fut le cas l’an dernier, et cela au nom de l’humour.

      Chronique Visa pour la Flandre: bons boulets d’Alost

    • d-20160406-G6ZW9C 2019-01-15 11:51:33

      Chronique Ecoles: que faire du cours de morale?