Décumul: le rendez-vous raté

Le décret sur le décumul des mandats avait été adopté sous la précédente législature, à la demande pressante d’Ecolo. PS, MR et CDH ont tenté de lui faire un sort...
Le décret sur le décumul des mandats avait été adopté sous la précédente législature, à la demande pressante d’Ecolo. PS, MR et CDH ont tenté de lui faire un sort... - belga.

Pantalonnade ! Le débat sur le (dé)cumul des mandats en Wallonie a tourné au burlesque, à la figure de style clownesque : décumul, cumul, décumul… Cumulet. Le décret voté sous la précédente législature était une exigence d’Ecolo, tempérée par le PS et le CDH. Résultat : le texte limitait le nombre de députés wallons autorisés à mener de front un mandat parlementaire et un autre au sein d’un collège communal, à 25 % du groupe parlementaire. Soit un élu sur quatre désigné sur la base de son taux de pénétration. Sans revenir ici sur le fond de ce débat clivant dès son origine, il faut constater que les présidents du PS, du CDH et MR ont manœuvré comme des acrobates de foire dominicale, se livrant à des contorsions intellectuelles indignes de l’intelligence et du sens politique qu’on leur prête.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct