La Barbie 2.0, à peine née et déjà détestée

Le «
Stern
» a qualitifié Hello Barbie de «
poupée Stasi
».
Le « Stern » a qualitifié Hello Barbie de « poupée Stasi ». - D.R.

Alors que les premières feuilles d’automne sont à peine tombées, les fabricants et les distributeurs de jouets carburent déjà ferme pour garnir la hotte de Saint-Nicolas et du Père Noël. Plus les années passent, plus les deux joviaux barbus misent sur la technologie pour gâter les enfants sages. On connaissait les jeux vidéos et les robots. Voilà qu’en 2015, même la sacro-sainte Barbie entre dans l’ère des objets connectés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct