Zhongyu

<span>Zhongyu</span>

Zhongyu, c’est chinois. Ça signifie « finalement ». Le groupe qui porte ce nom n’est pas vraiment chinois, non : ce sont tous des Américains, le compositeur Jon Davis en tête. Qui font une musique mâtinée de jazz à la Miles Davis période fusion, de King Crimson et d’intonations chinoises. L’ensemble est bien ce que le label new-yorkais promeut : de la « progressive music », qui explore les frontières du jazz, du rock, de l’ethno, de l’inconnu.

Le résultat est très rock, curieux, dynamique et enthousiasmant. Jon Davis joue du chapman stick, du guzheng (c’est ce qui donne la sonorité chinoise), du mellotron, du synthétiseur ARP 2600. Autour de lui, une guitare électrique, un violon électrique, un sax, des percussions et la trompette de Daniel Barry en guest.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct