Cleanfeed Un label portugais qui déménage

<span>Cleanfeed</span> Un label portugais qui déménage

On le sait, le jazz n’a pas de frontière. Le label de Lisbonne Cleanfeed le montre magnifiquement depuis sa création en 2001. Il édite des musiciens de partout, néerlandais, britanniques, américains, allemands, scandinaves, etc. Des artistes qui pratiquent un jazz éminemment contemporain, souvent quasi free, souvent aussi hors des frontières traditionnelles du jazz.

Cleanfeed a une production abondante. On épingle ici quatre albums.

– Le meilleur, avec son jazz pop free décontracté et plein d’humour : Ahum (***), du groupe néerlandais Naked Wolf  : intense, puissant et drôle à la fois.

– Born in an urban ruin (**) de John Lindberg BC3 est hypnotique (c’est le son de la clarinette basse de Wendell Harrison) et un peu dévasté comme les friches urbaines.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct