Moad, 14 ans, a-t-il été tabassé par des policiers à Molenbeek?

Moad, photographié par ses proches ce soir-là. © D.R.
Moad, photographié par ses proches ce soir-là. © D.R. - D.R.

L’affaire, alors, avait fait le tour des médias nationaux et internationaux avant de se répandre comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux : le vendredi 11 janvier 2013, vers 18 heures, Moad, un ado de 14 ans, avait été tabassé par cinq flics de la zone de police de Bruxelles-Ouest, à Molenbeek, dans le voisinage de la station de métro Beekant.

Sur les photos publiées dans la presse, Moad était dans un triste état. Le gamin – 1,50 mètre, 45 kilos – expliquait qu’il s’était fait rétamer par les policiers alors qu’il courrait vers son domicile pour y récupérer un sac de sport.

Cette version-là, Moad l’a maintenue, grosso modo, durant toute l’enquête. Et il l’a répétée, ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles où les cinq policiers – quatre hommes et une femme – répondaient de violences illégitimes dans l’exercice de leurs fonctions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct