Le cours de philo, un immense chaos

Pour avoir un horaire complet, bien des professeurs de morale, de religion ou de philo & citoyenneté doivent désormais se partager  entre 9, 10 ou 11 écoles. Résultat : déplacements incessants, retards inévitables et matières mal données.
Pour avoir un horaire complet, bien des professeurs de morale, de religion ou de philo & citoyenneté doivent désormais se partager entre 9, 10 ou 11 écoles. Résultat : déplacements incessants, retards inévitables et matières mal données. - Mathieu Golinvaux.

Il y a des limites à tout. Et là, elles sont dépassées. En octobre, l’école primaire officielle a inséré dans sa grille une « éducation à la philosophie et citoyenneté » (EPC) – le secondaire suivra dans un an. Et le mot « chaos » est le plus adéquat pour qualifier la situation que vivent les écoles, les enfants et les enseignants. La coupe est pleine. Et la CSC-enseignement dit : ça suffit.

Pour installer cette heure d’EPC dans la grille, on a réduit de 2 à 1 heure le cours de religion/morale. Et si l’enfant veut être dispensé de religion/morale, il a 2 heures d’EPC au lieu d’une.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société