Quatre numéros Inami sur dix vont à des médecins étrangers

« Il n’y a de quotas que pour les Belges. On en arrive donc à handicaper nos jeunes », juge la CDH.
« Il n’y a de quotas que pour les Belges. On en arrive donc à handicaper nos jeunes », juge la CDH. - Bruno Dalimonte.

Un nombre croissant de numéros Inami, le sésame indispensable à l’exercice de la médecine en Belgique, est attribué à des médecins étrangers, originaires essentiellement de l’Union européenne. C’est ce qui ressort d’un rapport de la cellule planification du SPF Santé publique, sur lequel la cheffe de groupe CDH à la Chambre, Catherine Fonck, a mis la main et qu’elle a décidé de diffuser.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct