Le supermarché automatisé d’Amazon ne fait pas rêver la grande distribution belge

En préparation à Seattle, le premier supermarché sans file et sans caisse d’Amazon accueillera ses premiers vrais clients – d’abord des employés de la firme – d’ici peu. © Reuters.
En préparation à Seattle, le premier supermarché sans file et sans caisse d’Amazon accueillera ses premiers vrais clients – d’abord des employés de la firme – d’ici peu. © Reuters. - Reuters

Imaginez : à l’entrée de votre supermarché, vous scannez un code s’affichant sur votre smartphone. Puis, vous remplissez votre sac à provisions au gré de vos envies et de vos pas dans les rayons. Sur votre téléphone, la liste de vos articles se met à jour en temps réel. Et quand vous avez terminé, vous sortez. Sans faire la file. Sans passer par la caisse. Votre ticket d’achat reste virtuel et votre compte client est automatiquement débité. Ce n’est pas un rêve, c’est Amazon Go, le supermarché physique tel que l’a imaginé et concrétisé le géant de la vente en ligne. L’entreprise américaine va ouvrir une première enseigne de ce genre à Seattle, l’an prochain, uniquement à destination de ses employés dans un premier temps, en guise de test grandeur nature. Elle compte en lancer près de 2.000 aux Etats-Unis si l’expérience pilote se révèle concluante.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct