Football Leaks: comment est né le réseau European Investigative Collaborations (EIC)

Pour le réseau EIC, le baptême du feu a eu lieu le 18 mars 2016 avec une première enquête sur les armes de la terreur utilisées lors des attentats parisiens de Charlie Hebdo et du Bataclan. © Le Soir
Pour le réseau EIC, le baptême du feu a eu lieu le 18 mars 2016 avec une première enquête sur les armes de la terreur utilisées lors des attentats parisiens de Charlie Hebdo et du Bataclan. © Le Soir

Une matinée ensoleillée, début septembre à Leipzig. La panique : un énorme bug frappe la plateforme de communication hautement sécurisée qui relie les journalistes du réseau European Investigative Collaborations (EIC). Par le truchement de la messagerie directe, je contacte l’utilisateur qui porte le nom de Stefano, l’un des journalistes italiens du réseau. Soudain, voilà qu’apparaissent des commentaires, partout sur le réseau. Tous sous le nom d’utilisateur « Stefano ».

Moi : « C’est toi, Stefano ? »

Stefano : « Non, c’est Hugo ici. Ne me demande pas comment c’est possible. »

Stefano : « Oh ! Qu’est-ce qui se passe ?! Je suis Christophe ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct