Bruxelles, ville électrique? Le démarrage est lent

Le secteur des véhicules tout électriques est en pleine évolution mais doit encore trouver ses marques. © Bruno D’Alimonte
Le secteur des véhicules tout électriques est en pleine évolution mais doit encore trouver ses marques. © Bruno D’Alimonte

Olivier Willocx (Beci), Brieuc de Meeûs (Stib), Jean-Pol Piron (Brussels Executive Labels)… Vous avez été plusieurs à réclamer, dans notre supplément bruxellois, le développement du transport électrique à la capitale : trams, bus, vélos, taxis, mais aussi voitures particulières.

Un bref état des lieux pour commencer : les ventes d’autos électriques ne décollent pas vraiment à Bruxelles, alors que le contexte urbain est idéal pour ce genre de technologie. En 2014, 327 véhicules full électriques ont été immatriculés ; en 2015 le chiffre a baissé à 231. Au total, selon les chiffres de Bruxelles Mobilité, le nombre de véhicules ne dépassait pas 776 unités en 2015…

Quant aux transports publics, le gouvernement bruxellois a décidé d’équiper la Stib de 235 bus hybrides électriques/diesel pour 2018 et promet une flotte 100 % électrique en 2030. Autant dire qu’on n’y est pas encore !

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct