Football Leaks: jeux d’agents et flux d’argent entre Amsterdam et Buenos Aires

Amsterdam est un point de chute idéal pour les flux globaux d’argents, aussi en matière de foot.
Amsterdam est un point de chute idéal pour les flux globaux d’argents, aussi en matière de foot.

Quiconque veut offrir des fleurs ou glisser un mot doux à la star argentine de football Javier Pastore doit se rendre sur le Dam, à Amsterdam. Là, juste en face du Palais Royal se trouve le bureau de son agent. Du moins, sur papier. Jusqu’à la fin novembre, s’y trouvait une boîte aux lettres vidée chaque nuit par un intermédiaire anonyme.

En ce début décembre, la boîte aux lettres de Pastore et de nombreux autres joueurs sud-américains a disparu. Il n’en reste que quatre trous béants. La gérante de l’immeuble en avait à ce point assez des huissiers, des dizaines de lettres, requêtes et avis fiscaux qu’elle a fait ôter la boîte aux lettres.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct