Comment le Front national se prépare au pouvoir

Marine Le Pen au marché de Noël  sur les Champs-Elysées, jeudi dernier.  Ce qu’elle voudrait pour les fêtes ? « Pour moi, rien, mais pour la France, beaucoup de choses ! »
Marine Le Pen au marché de Noël sur les Champs-Elysées, jeudi dernier. Ce qu’elle voudrait pour les fêtes ? « Pour moi, rien, mais pour la France, beaucoup de choses ! » - Reporters.

«  Vive les petites entreprises !  » En ce jour froid de décembre, Marine Le Pen salue le marchand de nougat en parcourant le marché de Noël au bas des Champs-Élysées.

«  Voilà le Paris que j’aime !  », s’enthousiasme la présidente du Front national. «  Sans les forains, la capitale serait un ghetto de riches et de bobos ! » Au milieu des cabanes à vin chaud, elle croise un fringant Père Noël et prend la pose avec l’homme en rouge. Ce qu’elle voudrait pour les fêtes ? «  Pour moi, rien, mais pour la France, beaucoup de choses ! », lance-t-elle avec gourmandise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct