Nafissatou Thiam, l’échappée d’or

Nafissatou Thiam, l’échappée d’or

Rio, c’est déjà loin. La jeune athlète namuroise a eu le temps de repasser dans sa tête le film de sa formidable victoire et tout le flot d’émotions qui s’y est associé. Sous le soleil de Lanzarote, elle a eu l’occasion de faire un stage de « décrassage » avec ses camarades de la délégation belge et quelques-uns des sportifs potentiels pour Tokyo. Mais Tokyo, c’est dans quatre ans et Nafissatou Thiam ne veut pas se mettre la pression, même s’il est aussi temps pour elle d’assumer son nouveau statut doré, ce qu’elle fait avec simplicité et décontraction. Sans rien changer à sa vie d’étudiante et de sportive de haut niveau, l’heptathlonienne savoure tout ce qui lui est arrivé en gardant la tête sur les épaules, l’esprit et le corps affutés comme jamais.

Êtes-vous toujours dans l’euphorie d’après-jeux ou êtes-vous passée par une sorte de baby blues ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct