Le latin pour tout le monde, mais avec quelle intensité?

Le Pacte d’excellence ne précise pas combien d’heures de latin seront dispensées aux élèves. © Pierre-Yves Thienpont
Le Pacte d’excellence ne précise pas combien d’heures de latin seront dispensées aux élèves. © Pierre-Yves Thienpont - Pierre-Yves Thienpont.

Il émet une centaine de propositions de réformes. Mais celle-ci est la plus forte du Pacte d’excellence. Son idée maîtresse. Cette réforme clé, c’est celle qui consistera à allonger le tronc commun (démarrant en maternelle, il s’arrêtera à la 3e secondaire au lieu de la 2e secondaire). Ces années proposeront un enseignement vraiment commun à tous les élèves et cet enseignement, au contraire de la situation actuelle, proposera une formation « pluridisciplinaire et polytechnique ». On sortira l’élève des cours traditionnels (français, maths, histoire…) pour lui proposer de l’art, davantage de sport, un éveil aux technologies, etc. L’idée est d’aider l’adolescent à opérer un choix d’avenir en meilleure connaissance de cause, en meilleure connaissance de ses envies et compétences.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct