Football Leaks: quand les grands championnats délocalisent la formation en Belgique

Luis Garcia évolue à Eupen, un des trois clubs de l’élite belge à appartenir à des investisseurs étrangers. © Photonews.
Luis Garcia évolue à Eupen, un des trois clubs de l’élite belge à appartenir à des investisseurs étrangers. © Photonews.

A regarder le paysage footballistique belge, on croirait que rien n’a changé depuis 20 ans. À part Courtrai, Eupen et Mouscron, aucun investisseur étranger. Et pourtant, en grattant un peu plus, on découvre qu’un étage plus bas, Roulers, le Lierse ou Tubize sont passés aux mains de Chinois, Égyptiens ou Sud-Coréens. L’arrêt Bosman a mis à mal la compétitivité du championnat et des clubs belges mais a surtout bouleversé l’image du football belge à l’étranger.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct