Le piétonnier passé au crible

Le piétonnier peut être une belle occasion de redorer l’architecture des boulevards du centre. © Hatim Kaghat.
Le piétonnier peut être une belle occasion de redorer l’architecture des boulevards du centre. © Hatim Kaghat.

Depuis le 29 juin 2015, le piétonnier des boulevards du centre mis en place par le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS) et son collège, a déchaîné les Bruxellois. Haine et passion réunies sur le bitume, dans les commerces, les associations, les restaurants, les salles de spectacles ou au conseil communal.

Difficile de faire le tri dans toutes ces voix dissonantes. La Ville de Bruxelles a décidé de commander des études afin d’avoir une réflexion externe et d’apaiser le débat. Ce n’est pas un bureau d’études qui a été sollicité mais bien une quarantaine de chercheurs de 13 centres de recherches issus de cinq universités (ULB, VUB, Université Saint-Louis, UCL et KUL) qui s’est regroupée au sein du BSI (Brussels Center Observatory) créé en avril 2016 pour se pencher sur le passé, le présent et l’avenir des boulevards.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct