Brexit: le Parlement européen refuse d’être marginalisé

Brexit: le Parlement européen refuse d’être marginalisé

C’est une habitude inaugurée lors du sommet qui a suivi le référendum britannique, et qui durera au moins deux ans, sinon plus : à l’issue du Conseil européen proprement dit à 28, la Première ministre britannique a quitté jeudi soir ses partenaires, lesquels ont poursuivi les travaux par un dîner à 27 au sujet de la négociation du Brexit.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct