Peut-on phnober la bouche pleine ?

Peut-on phnober la bouche pleine ?
Reporters.

Vous rappelez-vous ces repas de famille, jadis, aux joyeuses conversations ponctuées d’éclats de rire dont le volume augmentait au même rythme que la température ambiante ? Et ceux de naguère, entrecoupés de sonneries intempestives de GSM perdus au fond d’un sac à main ? Plus rien à voir avec les agapes d’aujourd’hui, paisibles et concentrées... Dis, Charlotte, tu m’écoutes quand je te parle ?

Ladite Charlotte soulève un cil : « Attends, je suis sur ma messagerie ! » Ne l’interrompez pas, elle pratique une écoute sélective. Elle vous préfère un autre interlocuteur, virtuel mais sans doute plus prenant. En mots choisis, elle vous traite de haut. Mieux : elle vous phnobe . Mais si, elle vous snobe avec son phone ! Phnober , c’est du dernier chic...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct