Football Leaks: qui sont ces Kazakhs qui ont infiltré le football européen?

Bruxelles, mars 2009
: trois hommes, trois lignes directes vers des présidents. Musa Bazhaev (Alliance Oil) a l’oreille de Vladimir Poutine, Alexander Machkevitch (ENRC) est l’ami intime du président kazakh Nursultan Nazarbaïev, et Tevfik Arif (Doyen) est l’ami direct de Donal Trump et de Recep Erdogan. © Document Le Soir.
Bruxelles, mars 2009 : trois hommes, trois lignes directes vers des présidents. Musa Bazhaev (Alliance Oil) a l’oreille de Vladimir Poutine, Alexander Machkevitch (ENRC) est l’ami intime du président kazakh Nursultan Nazarbaïev, et Tevfik Arif (Doyen) est l’ami direct de Donal Trump et de Recep Erdogan. © Document Le Soir.

Comment une entreprise, créée en 2011 à partir de rien, est-elle devenue l’un des plus importants fonds d’investissement du football européen, représentant des stars comme Neymar et David Beckham ? Qui est derrière ce miracle du footbizz ?

En juin 2013, l’agence de presse Bloomberg lève un coin du voile. Doyen Sports appartient à deux hommes d’affaires, dont Tevfik Arif, magnat de l’immobilier d’origine kazakhe. C’est à moitié exact : Doyen Sports est dirigé par le frère cadet de Tevfik Arif, Refik. Cependant, la seule révélation du patronyme « Arif » a suffi à semer la panique au sein de la famille. Arif Arif, fils de Tevfik, est l’un des co-gérants de la filiale londonienne qui comprend Doyen Sports, et il écrit à son partenaire portugais, Nelio Lucas, l’avertissant que si le nom de son père devait être répété dans la presse, « des Kazakhs […] s’attaqueront à notre entreprise familiale au Kazakhstan et tout sera fini ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct