Football Leaks: quand le FC Seraing épaulait Doyen Sports face à la Fifa

Le club de Seraing, associé à Doyen dans sa lutte contre l’interdiction des TPO. © Photonews.
Le club de Seraing, associé à Doyen dans sa lutte contre l’interdiction des TPO. © Photonews.

Le 29 janvier 2015, cinq semaines à peine après le bannissement officiel du Third Parti Ownership (TPO – autrement dit, la possibilité pour des investisseurs d’acheter tout ou partie des droits économiques de joueurs) par le comité exécutif de la Fifa, la maltaise Doyen Sports tente un coup de force en signant un accord de coopération avec ce qui s’appelle alors Seraing United : en contrepartie d’une aide financière de 300.000 euros payable en trois échéances, il est prévu que Doyen s’octroie 30 % des droits économiques des joueurs Erwin Senakuku, Lilian Bochet et Axel Bonemme. Il est aussi convenu, rapportent les Football Leaks, que si Seraing devait refuser une offre de transfert d’au moins 500.000 euros alors que Doyen et le joueur concerné l’ont acceptée, le club se trouve redevable à l’égard de Doyen de 30 % du montant de cette offre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct