Pollution: pourquoi un seuil d’information dépassé à Bruxelles?

© Belga
© Belga

Vent faible, inversion des températures, le temps est défavorable à la dispersion des polluants et notamment des particules fines (PM10). Pour la deuxième fois en décembre, le seuil d’information de 50 microgrammes par mètre cube a été dépassé à Bruxelles. Le précédent dépassement du seuil avait été enregistré le mardi 6 décembre dernier. La situation restera défavorable jusqu’à jeudi.

Dimanche à 12h00, la cellule interrégionale Celine signalait que le seuil d’information calculé sur les dernières 24 heures avait atteint 52 microgrammes en moyenne sur les stations de mesure. En Flandre et en Wallonie, la concentration en particules fines est restée en dessous du seuil fatidique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct