Football Leaks: les liaisons dangereuses entre Anderlecht et Doyen Sports

Oswal Alvarez, joueur colombien de 21 ans, arrivé à Anderlecht en 2012 et toujours au club, également au centre des tractations. © Belga.
Oswal Alvarez, joueur colombien de 21 ans, arrivé à Anderlecht en 2012 et toujours au club, également au centre des tractations. © Belga.

Rouge Tomate. Un restaurant, avenue Louise. Chic mais pas trop. C’est là qu’Alexandre Van Damme, nouvel homme fort d’Anderlecht, a ses habitudes. Là qu’il a apposé son veto à la venue de Doyen Sports au RSCA. Du moins, d’après la version d’Herman Van Holsbeeck, le manager général du cercle bruxellois et défenseur de l’arrivée du fonds d’investissement maltais à Anderlecht. Car une lettre, datée du 4 avril 2014, vient semer le doute. D’après ce document, issu des Football Leaks, le Sporting n’a pas fait que flirter avec Doyen Sports, il s’est clairement engagé à vendre 25 % de deux des six joueurs du noyau convoités par Doyen. Retour sur une liaison dangereuse entre le club belge le plus titré et les nouveaux gourous du football business.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct