Jean-Paul Estiévenart Behind the darkness

<span>Jean-Paul Estiévenart</span> Behind the darkness

L’album s’appelle Behind the darkness, parce que le jeune trompettiste voulait découvrir ce qu’il y avait derrière les terrils qui l’entouraient.

Il aurait pu s’intituler Mixed Feelings, c’est le titre d’une plage, tant l’album est divers, entre ballades, bop, impros, mélodies hargneuses, motifs répétitifs, etc. La musique est de la même inspiration, Jean-Paul lui donne des couleurs différentes, «  pour ne pas m’ennuyer  », avoue-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct