Pourquoi Obama a-t-il lâché Israël à propos de la colonisation?

©Reuters
©Reuters

S’il n’avait pas ordonné à sa délégation diplomatique aux Nations unies de s’abstenir le 23 décembre lors du vote sur le projet de résolution condamnant la colonisation par Israël des territoires palestiniens occupés, Barack Obama eût été le premier président américain depuis cinquante ans à avoir refusé durant son mandat, par veto au besoin, toute résolution critiquant Israël.

En effet, malgré des relations personnelles notoirement exécrables avec le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou, le premier président noir des Etats-Unis restera dans l’histoire comme l’un de ceux qui se seront montrés les plus favorables à Israël. L’octroi à Israël, décidé cette année, d’une aide militaire sans précédent de 38 milliards de dollars en dix ans symbolise cet engagement. Alors pourquoi Obama a-t-il laissé passer cette résolution qui met les autorités israéliennes en rage alors qu’il avait opposé son veto en 2011 à un texte similaire ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct