Paul Magnette au «Soir»: «Avec le Ceta, j’ai vu la politique dans toute sa splendeur»

© Bruno Dalimonte - Le Soir
© Bruno Dalimonte - Le Soir

La lutte menée par la Wallonie pour amender le traité Ceta entre l’Europe et le Canada a marqué les esprits en Belgique et ailleurs. Mais Paul Magnette (PS), le ministre-président wallon, le souligne ici : le combat de 2016 aura des suites en 2017, et après. Et la Wallonie compte bien y jouer un premier rôle.

Le dossier Ceta n’est pas clos. A votre demande, le fédéral doit solliciter l’avis de la Cour européenne de Justice sur le mécanisme d’arbitrage. A quoi faut-il s’attendre désormais ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct