Piratages russes: les sanctions d’Obama visent à coincer son successeur, dit une conseillère de Trump

Une proche conseillère du président élu des Etats-Unis Donald Trump, Kellyanne Conway, a critiqué vendredi les sanctions américaines contre la Russie, estimant que l’objectif du président sortant Barack Obama était de «coincer» son successeur à la Maison Blanche.

M. Obama a annoncé jeudi une série de mesures contre les services de renseignement russes, y compris l’expulsion de 35 diplomates russes, destinées notamment à sanctionner Moscou accusée d’ingérence dans l’élection présidentielle américaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct