La Tunisie affirme détenir et surveiller 800 djihadistes revenus des zones de conflit

Le gouvernement tunisien a assuré vendredi avoir emprisonné et placé sous surveillance 800 djihadistes tunisiens après leur retour de zones de conflit depuis 2007.

Le ministre de l’Intérieur Hédi Majdoub avait révélé la semaine dernière que 800 djihadistes tunisiens étaient déjà rentrés et affirmé que les autorités détenaient «toutes les informations sur ces individus».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct