Axel Witsel, de la Russie à la Chine

Axel Witsel n’a pas pu résister aux millions chinois et s’envolera pour Tianjin plutôt que Turin. ©Photo News
Axel Witsel n’a pas pu résister aux millions chinois et s’envolera pour Tianjin plutôt que Turin. ©Photo News - Nico Vereecken/Photo news.

On l’avait écrit en milieu de semaine : l’intérêt chinois pour ses services risquait de compromettre le plan de carrière (sportive) de Witsel. C’est devenu une réalité désormais depuis dimanche. La Juventus, vers laquelle Witsel semble se diriger depuis au moins six mois, avait déjà fait une croix sur l’affaire au passage de l’an, trahie, encore une fois, au pied de l’autel.

On le découvre jour après jour : l’Empire céleste ne regarde pas à la dépense quand il s’agit d’attirer des joueurs de football. Dans l’absolu, aucun club européen ne peut s’aligner !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct