Elio Di Rupo tente de se relancer avec un livre

© Le Soir/Sylvain Piraux
© Le Soir/Sylvain Piraux

Un président de parti signant un ouvrage dans lequel il prétend ramasser sa pensée et donner sa vision, ça n’arrive pas tous les jours. Au PS, il faut remonter à 1997, à Philippe Busquin et son : « Aujourd’hui le futur », qui avait sombré à peu près dans l’indifférence médiatiquement (injustement) tant l’« actu » pour les rouges en ce temps-là (les années nonante furent celles des « affaires » Agusta, etc.) était agitée et le président socialiste « attendu » sur bien d’autres fronts que les présumées convictions et autres grands projets. Ce sur quoi, en revanche, vingt ans plus tard, on attend précisément Elio Di Rupo. Qui, apprend-on, rédige un opus voué à tenter de le replacer dans la course, idéologiquement parlant, partant électoralement, au moment, en effet, où le doute est permis – lui le sait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct