François Fillon, le retour après l’éclipse

Fillon est convaincu que la division de la gauche joue pour lui. © Reporters.
Fillon est convaincu que la division de la gauche joue pour lui. © Reporters. - Reporters.

Mais où était passé François Fillon ? Après sa victoire surprise fin novembre à la primaire de la droite, le désormais favori de la présidentielle s’était fait relativement discret. Le temps de mettre le parti à son diapason (exit Laurent Wauquiez, place à Bernard Accoyer pour piloter LR) et de lancer l’opération rassemblement avec ses rivaux défaits. La communion n’est d’ailleurs pas une mince affaire. Voici maintenant le juppéiste Benoist Apparu chargé de répandre sa bonne parole alors qu’il disait pis que pendre du programme de François Fillon il y a moins de deux mois. Voici Nathalie Kosciusko-Morizet, chantre de la modernité, qui se met dans la roue du candidat conservateur. Et voici Bruno Le Maire, chargé des relations internationales du champion de la droite. L’union a ses raisons que la cohérence ignore parfois…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct