L’ancêtre de «Strip tease» à la Cinematek: «Gare à la caméra voyeuse»

De gauche à droite, Jean-Jacques Péché. © D.R.
De gauche à droite, Jean-Jacques Péché. © D.R.

L es gens me confient toujours leurs histoires sans que je n’aie rien demandé, je ne sais pas pourquoi…  » Le regard franc et sympathique, le réalisateur Jean-Jacques Péché parle comme s’il avait vécu mille vies à travers celles des autres. Cet humaniste a lancé la série documentaire «  Faits divers  » avec le journaliste Pierre Manuel à l’époque de la RTB et de son unique chaîne. Pendant un mois et demi, la Cinematek propose jusqu’au 18 février, de revoir douze épisodes diffusés entre 1968 et 1977. Les premiers pas d’un format télévisuel qui ouvre une fenêtre sur le réel.

Comment est né « Faits divers » ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct