Axel Witsel sur son transfert en Chine: «Les critiques? Je m’en fiche!»

© Belga
© Belga

Dans une interview accordée au magazine économique De Tijd, tournée essentiellement sur la compagnie aérienne privée (Lindsky Avaiation) dont le milieu de terrain est le principal actionnaire, le nouveau joueur de Tianjin Quanjian (Chinese Super League) assure que toutes ces allégations sur sa personne lui passent, largement, au-dessus de la tête. « Ce n’est pas la première fois que je reçois des critiques », explique-t-il sur le site de De Tijd qui a dévoilé des extraits de cette interview.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct